Vendre un bien immobilier aux enchères

Publié par @immonotaires, le 09/03/2016 à 03h03
Partager :
Vendre un bien immobilier aux enchères

 Pourquoi vendre aux enchères ?

5 qualités majeures :
Transparence : les enchères permettent d’éviter toute suspicion et présentent un net avantage pour les structures obligées de rendre compte de leur gestion, telles les collectivités territoriales, institutionnels ou associations. Certains types d’indivisions familiales, époux en instance de divorce ou héritiers par exemple, peuvent également y recourir pour permettre de s’accorder sur le prix de vente.
Meilleur prix : l’émulation créée par l’adjudication est propice à la mise en concurrence des acquéreurs et à l’obtention du meilleur prix du marché.
Rapidité : le montage juridique du dossier et la publicité de la vente sont réalisés simultanément. Il faut compter 2 à 4 mois entre la signature de la réquisition de mise en vente et la séance d’adjudication. Le vendeur reçoit le prix de la vente dans les 45 jours suivant la vente (hors délais de surenchère et de substitution éventuels).
Caractère définitif : Il n’y a pas de délai de rétractation ni de condition suspensive d’obtention d’un prêt, ce qui écarte un possible aléa (pas de loi SRU ni de Loi Scrivener).
Sécurité : Le processus orchestré par le notaire dès la mise en vente est sécurisé : le cahier des charges et la séance d’enchères sont publics. Le prix est ainsi difficilement contestable par l’administration fiscale.

La vente aux enchères, des résultats qui parlent...

Plus de 80% des immeubles proposés lors de ventes aux enchères sont vendus et le prix adjugé dépasse en moyenne de 10% la valeur de l’évaluation dès lors que la mise à prix respecte une décote d’environ 30% inférieure à la valeur estimée du bien.

Exemple :

vente aux encheres

 

Consultez les prochaines ventes aux enchères en France

Quelles démarches pour vendre aux enchères ?

Pour organiser une vente aux enchères, la première démarche consiste à faire appel à votre notaire. Quelle que soit l’implantation géographique de votre bien, tous les notaires sont à votre disposition pour organiser votre vente aux enchères.

De la préparation de la vente à son aboutissement, le vendeur suit un parcours simple, rapide et sécurisé par son notaire.

La vente aux enchères peut être réalisée dans un délai de deux mois.

Avant la séance de vente aux enchères :

1. Estimation du bien à vendre et fixation de la mise à prix consignée dans la réquisition
2. Rédaction du Cahier des charges
3. Publicité sur Internet et dans la presse papier
4. Organisation des visites et renseignement des acquéreurs potentiels

Le jour de la vente aux enchères :

5. Vérification des consignations et capacité à enchérir
6. Réception des enchères
7. Prononcé de l’adjudication au profit du dernier et meilleur enchérisseur après l’extinction de deux feux successifs ou après que 90 secondes se soient écoulées sans nouvelle enchère survenue
8. Signature de l’acte de vente

Après la séance de vente aux enchères :

9. Possibilité d’une surenchère du dixième dans les dix jours avec fixation d’une nouvelle séance
10. Quittance 45 jours après pour paiement du prix
11. Transfert de propriété qui s'effectue dès que l'adjudication est devenue définitive. En revanche, d’une manière générale, l'adjudicataire doit d'abord payer le prix d'acquisition et les frais de la vente avant d'avoir la jouissance du bien acquis.

A qui s’adresser ?

Pour en savoir plus sur les services de la profession, faire établir un devis ou toutes autres informations, contactez :

Votre notaire : cliquez ici pour accéder à l’annuaire des Notaires de France

ou

Le Pôle Adjudications du Marché Immobilier des Notaires (Min.not)



E-mail : adjudications.minnot@notaires.fr

Le Marché Immobilier des Notaires (Min.not) est la structure du notariat dédiée à l’immobilier dont une des missions est l’accompagnement des notaires dans la mise en place des ventes aux enchères volontaires ou judiciaires.

Son action consiste, selon les cas, à réaliser les étapes préalables à la mise en vente pour le compte du notaire du vendeur à savoir, l’expertise et la fixation de la mise à prix, la publicité, l’organisation des visites, le conseil et l’information des vendeurs et des acquéreurs, l’organisation des séances de vente et la tenue des feux, la fourniture des documents adaptés à ces procédures...